CP59 – 12 mai 2015

ce qui s’ouvre
ce qui grandit
à la courbe de ta main

triplet

non pas une caresse
mais ardus
un feu un vent un soleil proche

et ce ciel désarmé
qu’on arrache à l’oubli

.

Francis : les mots
Claudine : les couleurs